Accueil > Actualités > Le gouvernement et les tenants de l’agriculture renoncent à soutenir le (...)

Le gouvernement et les tenants de l’agriculture renoncent à soutenir le redressement des exploitations les plus en difficultés

Après un mouvement social qui a posé la question du revenu des agriculteurs/rices et auquel le gouvernement a répondu avec empressement, l’association Solidarité Paysans fait le bilan d’une action gouvernementale qui ne semble pas faire du maintien des fermes existantes une priorité. 200 fermes disparaissent chaque semaine, plus de la moitié des agri seront à la retraite en 2030, les demandes d’accompagnement à l’association, qui vient en aide aux agriculteurs/rices en difficultés, sont en forte hausse depuis quelques mois et « la FNSEA assume désormais publiquement de sinistrer des territoires entiers, de restructurer au profit d’agrandissement et de concentration des moyens de production (avec les conséquences et limites pourtant bien connues d’un point de vue humain, économique, social et environnemental) ». Solidarité Paysans, qui permet à plus de 70 % des personnes accompagnées, bien souvent condamnées par la profession, de maintenir leur activité dans des conditions dignes et de contribuer au dynamisme des territoires ruraux, a présenté début février au Premier ministre et au ministère de l’agriculture 50 mesures concrètes pour faciliter le redressement des exploitations et soutenir les agriculteurs et agricultrices en difficultés. Elle n’ont, à ce jour, soit été assorties d’aucun engagement, soit pas été retenues.