Accueil > Actualités > Denis Lépicier, administrateur du Réseau Civam

Denis Lépicier, administrateur du Réseau Civam

Denis Lépicier est administrateur référent transmission de notre groupe de travail sur l’installation et la transmission.

Une fois n’est pas coutume, le quinquennat actuel aura sa loi d’orientation agricole. Le président Macron a annoncé au rendez-vous annuel des Jeunes Agriculteurs, Terres de Jim, un pacte d’orientation et d’avenir agricole en 2023 avec une priorité forte sur le renouvellement des générations pour faire face au « mur démographique ». Il annonce vouloir mettre un terme à l’agrobashing en soutenant l’innovation pédagogique dans les lycées et le développement d’un réseau d’incubateurs d’entrepreneurs agricoles, ou encore faciliter l’accès au foncier par la création d’un fonds entrepreneurs du vivant. Le groupe de travail installation-transmission d’InPact a rencontré le ministre de l’Agriculture pour demander l’ouverture d’une concertation large associant les citoyen·nes à l’occasion de cette loi d’orientation, pour que les attentes, les expériences et expertises de longues dates des structures d’InPact sur ce sujet soient entendues et reconnues. Il n’y a pas lieu de réinventer la poudre, les incubateurs d’entrepreneurs existent déjà, les solutions de portage du foncier pour faciliter l’installation des NIMA (non-issu·es du milieu agricole) aussi. Plus que de scander l’innovation à tout crin, c’est de soutenir les structures et dispositifs qui ont fait leurs preuves dont on a besoin pour installer les 45 000 paysan·nes par an nécessaires pour répondre aux enjeux alimentaires et agroécologiques actuels.